Etudiant en Master et Journaliste ?

Par défaut

 

  • Comment être à la rédaction et en classe en même temps.

Ma journée commence très tôt le matin disons vers quatre heures ou une demie heure plus tôt si j’ai des devoirs à terminer ou à rendre. A six heures, j’écoute le journal du Poste national de la CRTV pour avoir l’agenda administratif de la journée. Ça peut aider lors de la conférence de rédaction. En écoutant les informations, je me prépare et dès 06h 45, je prends mon taxi pour être en classe avant 7h30. Il faut surtout éviter les embouteillages. Ça c’est quand j’ai cours très tôt le matin. Pour la journée de jeudi et vendredi, c’est plus simple.

Le reste de la semaine donc, je suis en classe pour le cours du matin. Je le suis pendant une heure pour me faire une idée de la leçon. Puis je sors, je fonce en ville pour la conférence de rédaction qui se tient entre 09 heures et 09 heures et demie. Je m’arrange à prendre un sujet qui me permette de suivre les cours de l’après-midi. Il s’agit surtout des sujets magazines, des dossiers qui s’étalent sur un, deux ou plusieurs jours. Mais il arrive d’avoir à faire un reportage ponctuel. Je le fais surtout quand la collecte me prend moins d’une heure. Je vais en cours et je rédige seulement à la fin de la classe.

Pourquoi je fais tout ça ?

J’ai besoin d’argent et de diplômes. Les deux semblent être incompatibles mais ce n’est qu’une apparence. Les cours que je perds, je les rattrape soit en copiant chez des amis soit en approfondissant les axes via internet notamment. Surtout je ne manque jamais des travaux dirigés. C’est toujours insuffisant je sais. Mais le mieux serait d’avoir une bourse pour faire des études normalement. Ce n’est pas le cas, donc en tant qu’adulte je dois me battre pour m’en sortir. C’est dur mais au moins ça un avantage ; je me tape au moins quatre fois par jour le trajet qui sépare le campus à la rédaction. Un marathon forcé bon pour le cœur !

The following two tabs change content below.
William Bayiha
Presqu'étudiant, presque curieux, presque reporter, presqu'intellectuel, presque sérieux, presque citoyen du monde... presqu'engagé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *