La surpopulation de l’Afrique est un mythe

Par défaut

Les Africaines font trop d’enfants et le défi de l’Afrique, pour se développer, est de réduire sa natalité. Voilà en quelques mots comment pourraient se résumer les récents propos du président français Emmanuel Macron. «Dans un pays qui compte encore sept à huit enfants par femme, vous pouvez décider d’y dépenser des milliards d’euros, vous ne stabiliserez rien», a-t-il observé alors qu’il répondait à une question lors d’une conférence de presse en marge du sommet du G 20. la suite…

L’homosexualité est une très mauvaise idée

Deux filles s'embrassent
Par défaut
  • Je sais que c’est un peu démodé mais je le pense

Voici cinq raisons pour lesquelles je pense que les français ont tord de transformer leur République en Gayland.

1-      Le taux de natalité dans le pays est extrêmement faible quoiqu’en disent les statistiques. Si la France est N°1 en Europe, ce n’est pas qu’elle se porte bien. C’est qu’elle fait moins mal que les autres.

Deux filles s'embrassent

Elles l’ont fait lors d’une manifestation contre le mariage gay le 23 octobre 2012 à Marseille.

2-      Une partie de la population n’est pas d’accord même si les médias s’arrangent, on ne sait comment à ne pas relayer les actions organisées contre la loi socialiste qui veut à tout prix légaliser l’homosexualité en France.

3-      Peut-être dans l’Hexagone, les gens deviennent pédérastes ou lesbiennes parce que c’est bien et qu’ils le veulent bien. Chez nous, c’est souvent une contrainte et parfois ça se termine mal. Je suis Camerounais, suivez le lien. Par mimétisme, ces gens qui obligent les jeunes à subir des assauts homosexuels vont vouloir nous imposer une pratique considérer par la majorité comme contrenature.

4-      Je ne sais pas si on a pensé à l’éventualité d’avoir non pas un président concubin, comme c’est le cas maintenant, mais un président homosexuel. Qu’est-ce que ferait son compagnon entre-temps ? C’est très pervers.

5-      Que dire aux enfants ? Devenez tous homosexuels ? Je vous assure que dans moins de 10 ans, nous les Africains nous prenons le pouvoir en Europe. C’est peut-être pas plus mal ainsi.